AA CGR-GEMS, Menu Culturelle

Catégorie voyage Street Art

"Street Art : Paris 13 octobre 2020 "

   Rendez- vous est pris au métro CORVISART pour découvrir l’ART des rues..

   Notre groupe de 15 personnes est heureux de retrouver l’ambiance parisienne et notre guide que nous avons eu pour de précédentes visites.

   Le parcours démarre à la Butte aux Cailles par un historique sur ce lieu si particulier du 13 ème arrondissement ; la Butte-aux-Cailles était une colline dominant la Bièvre, Le nom de la butte porte le nom du premier acquéreur (Pierre Caille) des terres et des bois de cet endroit.

   Plusieurs œuvres pérennes sont rassemblées autour de la place de la Commune de Paris et d’autres vivent au gré de l’imagination des artistes.

   L’association « lézards de la Bièvre » fêtera sa 20 ème édition en 2021 ; occasion de découvrir de nouvelles œuvres.

   Nous longeons la piscine de la Butte aux Cailles construite en 1924 alimentée par un puit artésien profond de 620 m avec une température à 28 °C (en cours de rénovation).

   Ci-dessous le même coin de rue avec une épicerie de quartier et une toute nouvelle fresque. La pieuvre de Kraken est toujours visible sur le mur blanc en arrière-plan.

          2016        2020

   

   Nous commençons par un collage avec un lézard, nous essayons de déchiffrer le message caché : lézarde dans le mur et bien évidemment « les arts » Cette œuvre est signée LOUZY pour Louise.

   Un joueur d’accordéon nous interpelle avec la sentence « la musique adoucit les murs »… travail au pochoir de Jef Aerosol . Il existe une œuvre magistrale « Chut » de 350 m² devant la fontaine Stravinsky, jouxtant IRCAM et le centre Pompidou.

Miss Tic (nom de la sorcière Miss Tick du journal de Mickey) est très présente dans le quartier, elle associe le dessin et un texte humoristique. Travail au pochoir et bombe aérosol depuis 1985.

   En levant les yeux (un Cœur avec un A ; d’où la signature Hacker !!)

   Au détour d’une rue une pieuvre malicieuse nous regarde sous la signature de GZUP, clin d’œil au jeu Wonder Boy de Sega.

   BMX un artiste peu ordinaire : l’art d’accrocher son vélo au mur !

              BMX        ZABOU        SMILE

   Une œuvre réalisée avec le 1% pour l’Art dans la construction de bâtiments publics représente un Hippotamaebius de 2018 pastels à huile sur le mur

   INVADER : nom emprunté au célèbre jeu Space Invaders ; cet artiste mosaïste réalise des oeuvres dans les grandes métropoles internationales. C’est une composition de pixels colorés. Le collage doit être efficace pour éviter le vol car aujourd’hui le Street Art a trouvé un marché avec les collectionneurs et les galeries.

   • Paris 13ème avec les monumentales

   Fresque monumentale Liberté Egalité Fraternité de Shepard Fairey (OBEY) artiste américain qui a été propulsé sur l’avant-scène politique avec l’affiche de campagne de OBAMA avec la devise : HOPE

   Julien Seth,

  Le petit garçon au pull rayé est devenu un géant !!! rue Jeanne d’Arc

  C215 a réalisé une œuvre avec un gigantesque chat de profil, par le passé nous pouvons découvrir des boites aux lettres avec des personnages.

  Autres œuvres magistrales :

         Conor Harrington        D’Face        Inti

  La création autorise toute sorte de thèmes et les animaux sont bien présents dans notre jungle urbaine

  Les portraits sont également des sujets de choix, alors nous aussi nous prenons la pose pour un rapide souvenir de notre visite du quartier.

  Après cette belle visite, notre regard ne sera plus le même, nous pourrons au gré de nos balades nous exercer à reconnaitre les artistes du Street Art.

  

Texte et photos : Claude