AA CGR-GEMS, Menu Culturelle

Catégorie voyageParis La Défense –

La Défense : 16 octobre 2018

Notre visite démarre près du bassin à l’esplanade de la Défense avec Paloma notre guide.

Nous sommes impressionnés à l’heure du déjeuner par l’animation incroyable d’une foule de salariés en pause pour profiter d’un été indien exceptionnel sous un ciel bleu sublime.

Paris La Défense est le 4ème quartier d’affaires le plus attractif au monde ; 180 000 salariés, 150 000 logements, 45 000 étudiants.

Devant nous l’oeuvre de l’artiste grec Takis avec ses 49 mâts, de hauteurs différentes et de couleurs vives, donne un air ludique à cet espace d’eau et de reflets.

          

Autour de nous, des grues se dressent dans le ciel pour la construction de futures tours : tour des Jardins de l’Arche en 2022, the Link également en 2022, Saint -Gobain en 2019 ...)

Nous poursuivons notre périple devant la Colonne Moretti réalisé avec 642 tubes de couleur, un vrai émerveillement pour les yeux .

Un peu plus loin la sculpture de Bernard Venet remplit parfaitement un espace sur une placette, source d’inspiration pour des croqueurs in situ en recherche de « Doubles lignes indéterminées ».

         

En longeant le jardin danse, nous découvrons l’oeuvre de Guy-Rachel Grataloup « Les 3 arbres »

L’ensemble de mosaïques couvrant la cheminée de ventilation répond à la nature environnante, les faux arbres ne font qu’un avec l’arbre naturel planté juste à côté.

Nous avons la chance de voir une exposition temporaire « Les extatiques » pour célébrer les 60 ans de La Défense, et une oeuvre attire particulièrement notre attention, il s’agit d’un décor urbain de cinéma « Inner City » de Leandro Erlich.

Nous en profitons pour faire une photo de groupe en espérant que nous n’allons pas tomber dans le vide !!!

Notre guide nous montre Oiseau Mécanique composé de plusieurs éléments avec un bassin en marbre et pierre (oeuvre de Philolaos). Puis une structure en déséquilibre : « La Défonce » de François Morellet nous intrigue par l’originalité de la position de la structure.

La sculpture « La Défense de Paris » de Louis –Ernest Barrias a donné le nom à cet espace toujours en pleine évolution.

La fontaine AGAM avec ses mosaïques de couleurs chaudes et froides du plus bel effet nous invite à regarder les reflets et jeu de lumière.

Les personnages fantastiques de Joan Miro nous plongent dans un univers enfantin, la sculpture monumentale nous regarde de toute sa hauteur.

En face une autre oeuvre monumentale nous interpelle, il s’agit de « L’Araignée rouge » de Calder conçue spécialement pour le site depuis 1976.

C’est un lieu de rendez-vous facilement identifiable pour les touristes et salariés.

Notre parcours nous amène près du pouce de César (12 mètres de hauteur / 18 tonnes), c’est un témoin de l’identité de tout à chacun par les empreintes digitales.

Le pouce levé vers le ciel est aussi un signe positif d’approbation d’un acte ou d’une action.

Pour information une réplique du Pouce de César est depuis septembre 2018 sur l’esplanade de la Seine Musicale (hauteur de 6 m).

Nous prenons de la hauteur à 110 m au- dessus de l’esplanade pour découvrir un magnifique panorama à 360° ; vue imprenable sur Paris.

L’araignée rouge est toute petite, Arena inauguré par les Rolling Stones se dresse devant nous ainsi que le tout nouveau quartier de 65 hectares « Les Groues » (ensemble immobilier avec bureaux et logements / livraison 2015-2030)

La Défense est un espace particulièrement adoré des photographes ; les sujets sont divers avec des jeux de lumière, avec la collection unique à ciel ouvert de 69 oeuvres d’Art Contemporain, les bassins et jets d’eau.

C’est aussi un ensemble commercial de tout premier plan avec les 4 temps et le CNIT.

          

          

Claude CORIC